Troubles de l’estime de soi

Il est généralement admis qu’une bonne estime de soi a un impact positif sur notre santé physique et mentale. Elle contribue énormément à un sentiment de satisfaction au sujet de nos vies en général. La bonne estime de soi est saine, réaliste et stable au travers du temps.

Une mauvaise estime de soi, d’un autre côté, contribue à de nombreux problèmes comme la dépression, des maladies ou problèmes de santé (insomnie, troubles digestifs, maux de tête…), colère excessive et hostilité vis-à-vis d’autrui, des relations humaines chaotiques et malheureuses, de la dépendance aux substances néfastes pour la santé (alcool, drogues), des modes de communication inappropriés et négatifs… et d’autres encore.

Une bonne estime de soi est quelque chose qui se construit. En vue de construire une bonne estime et image de soi, des habiletés spécifiques peuvent être apprises et pratiquées.

Comment savoir si vous avez une bonne estime de vous-même ? Posez-vous la question suivante : Quelle est la fréquence avec laquelle je me sens limité (e) dans ma vie quotidienne parce que je n’aime pas vraiment qui je suis en tant que personne ? A votre avis, qu’est-ce qui favorise vraiment un sentiment de valeur personnelle et le bien-être qui en découle ? Pourquoi certains l’ont et d’autres pas ?

Comprendre de quelle manière vous prenez soin de vous, physiquement et mentalement, est très important. Vous nourrissez-vous correctement, dormez-vous suffisamment, faites-vous de l’exercice physique ? Etes-vous positivement engagé (e) à maintenir votre santé au top, à accorder de l’énergie et des ressources à votre bien-être ? Est-ce que vous pensez que performance et productivité ont à voir avec votre sentiment de valeur personnelle et que les résultats que vous obtenez définissent qui vous êtes ? Vous comparez-vous sans cesse aux autres ? Etes-vous engagé (e) dans des activités qui vous donnent un sentiment de fierté ?

Il est généralement admis qu’une bonne estime de soi a un impact positif sur notre santé physique et mentale. Elle contribue énormément à un sentiment de satisfaction au sujet de nos vies en général. La bonne estime de soi est saine, réaliste et stable au travers du temps.

Une mauvaise estime de soi, d’un autre côté, contribue à de nombreux problèmes comme la dépression, des maladies ou problèmes de santé (insomnie, troubles digestifs, maux de tête…), colère excessive et hostilité

vis-à-vis d’autrui, des relations humaines chaotiques et malheureuses, de la dépendance aux substances néfastes pour la santé (alcool, drogues), des modes de communication inappropriés et négatifs… et d’autres encore.

Une bonne estime de soi est quelque chose qui se construit. En vue de construire une bonne estime et image de soi, des habiletés spécifiques peuvent être apprises et pratiquées.

Comment savoir si vous avez une bonne estime de vous-même ? Posez-vous la question suivante : Quelle est la fréquence avec laquelle je me sens limité (e) dans ma vie quotidienne parce que je n’aime pas vraiment qui je suis en tant que personne ? A votre avis, qu’est-ce qui favorise vraiment un sentiment de valeur personnelle et le bien-être qui en découle ? Pourquoi certains l’ont et d’autres pas ?

Comprendre de quelle manière vous prenez soin de vous, physiquement et mentalement, est très important. Vous nourrissez-vous correctement, dormez-vous suffisamment, faites-vous de l’exercice physique ? Etes-vous positivement engagé (e) à maintenir votre santé au top, à accorder de l’énergie et des ressources à votre bien-être ? Est-ce que vous pensez que performance et productivité ont à voir avec votre sentiment de valeur personnelle et que les résultats que vous obtenez définissent qui vous êtes ? Vous comparez-vous sans cesse aux autres ? Etes-vous engagé (e) dans des activités qui vous donnent un sentiment de fierté ?

Il est généralement admis qu’une bonne estime de soi a un impact positif sur notre santé physique et mentale. Elle contribue énormément à un sentiment de satisfaction au sujet de nos vies en général. La bonne estime de soi est saine, réaliste et stable au travers du temps.

Une mauvaise estime de soi, d’un autre côté, contribue à de nombreux problèmes comme la dépression, des maladies ou problèmes de santé (insomnie, troubles digestifs, maux de tête…), colère excessive et hostilité vis-à-vis d’autrui, des relations humaines chaotiques et malheureuses, de la dépendance aux substances néfastes pour la santé (alcool, drogues), des modes de communication inappropriés et négatifs… et d’autres encore.

Une bonne estime de soi est quelque chose qui se construit. En vue de construire une bonne estime et image de soi, des habiletés spécifiques peuvent être apprises et pratiquées.

Comment savoir si vous avez une bonne estime de vous-même ? Posez-vous la question suivante : Quelle est la fréquence avec laquelle je me sens limité (e) dans ma vie quotidienne parce que je n’aime pas vraiment qui je suis en tant que personne ? A votre avis, qu’est-ce qui favorise vraiment un sentiment de valeur personnelle et le bien-être qui en découle ? Pourquoi certains l’ont et d’autres pas ?

Comprendre de quelle manière vous prenez soin de vous, physiquement et mentalement, est très important. Vous nourrissez-vous correctement, dormez-vous suffisamment, faites-vous de l’exercice physique ? Etes-vous positivement engagé (e) à maintenir votre santé au top, à accorder de l’énergie et des ressources à votre bien-être ? Est-ce que vous pensez que performance et productivité ont à voir avec votre sentiment de valeur personnelle et que les résultats que vous obtenez définissent qui vous êtes ? Vous comparez-vous sans cesse aux autres ? Etes-vous engagé (e) dans des activités qui vous donnent un sentiment de fierté ?

Il n’y a qu’une chose qui puisse rendre un rêve impossible, c’est la peur d’échouer.

(Paulo Coelho)

Il se peut que vous ayez des rêves… mais n’osez pas les vivre. L’inconnu fait peur, il est parfois plus simple de se réfugier dans ses habitudes (même celles qui font qu’on n’arrive pas à s’épanouir). Des doutes sur vos capacités vous bloquent et vous empêchent de réaliser les projets auxquels vous rêvez. Que peut-il vous arriver si vous essayez ? Vous tromper, échouer ? Est-ce si grave finalement ? Dépasser ses peurs accroît la confiance en soi et le respect de soi.  On trouve toujours, si l’on cherche, quelqu’un qui a mieux réussi, quelqu’un de plus beau, de plus populaire que soi, quelqu’un de plus fortuné…. En nous comparant sans cesse négativement aux autres, surtout à ceux qui ont mieux réussi que nous, nous nous condamnons à l’immobilité et à l’inertie. Que faire alors ? Se focaliser sur soi et sur ses propres objectifs, choisir d’évoluer, d’entreprendre, de dépasser ses propres limites…. Tout ceci renforce l’estime de soi.

Bien sûr, l’estime de soi semble … aller de soi pour certains, pas du tout pour d’autres. Une mauvaise image de soi s’est parfois construite sur base d’expériences douloureuses dans l’adolescence, ou même dans l’enfance. Certaines personnes traînent un sentiment d’échec toute leur vie durant… ou craignent chroniquement d’échouer (et s’abstiennent de prendre des initiatives afin de ne pas confirmer leurs craintes). Croire en soi, dans ces cas, est compliqué. Il est important de devenir conscient de toutes ces choses que l’on a déjà réussies – vous n’y avez peut-être pas fait attention car vous êtes sans doute focalisé (e) sur « ce qui n’a pas marché » plutôt que sur ce qui « a marché ». Qu’est-ce que toutes ces réussites passées disent de vous et de vos talents, compétences et habiletés ? Vous pourriez être étonné de tout ce que vous avez déjà réalisé et dont vous pourriez être fier (e).

Tout ceci constitue un chemin d’évolution et de croissance personnelle ; il n’est pas indispensable que vous empruntiez ce chemin tout (e) seul (e). Il est par contre important d’être authentiquement impliqué dans le désir de changement et de désirer vivre une vie meilleure en devenant votre meilleur ami (e).

Souhaitez-vous prendre rendez-vous?

Pour une consultation personnalisée ou pour obtenir plus d’information, n’hésitez pas à prendre contact avec moi.