Symptômes de dépression

Si vous êtes en dépression, peut-être souffrez-vous des symptômes suivants :

  • Sentiment de désespoir
  • Manque de réaction
  • Le désir de dormir sans arrêt
  • Ressentir que l’on n’a aucune énergie
  • Irritabilité
  • Envie de pleurer, même sans savoir pourquoi
  • Culpabilité
  • Sentiment de ne pas avoir de valeur
  • Manque de motivation
  • Fatigue extrême
  • Colère et même rage
  • Se sentir vide à l’intérieur
  • Difficultés de concentration et de mémorisation

Chaque personne est différente, mais très souvent, les plaintes sont similaires.

Si vous êtes en dépression, il se peut également que vous rapportiez des problèmes de santé et des douleurs, parfois chroniques, telles que :

  • L’estomac ou la gorge tendu (e)
  • Lourdeur dans les membres
  • Évanouissements
  • Les mâchoires serrées
  • Contraction douloureuse des muscles
  • Douleur au niveau du cœur et arythmie
  • Douleurs un peu partout dans le corps
  • Maux de tête et migraines

Symptômes de dépression

Si vous êtes en dépression, peut-être souffrez-vous des symptômes suivants :

  • Sentiment de désespoir
  • Manque de réaction
  • Le désir de dormir sans arrêt
  • Ressentir que l’on n’a aucune énergie
  • Irritabilité
  • Envie de pleurer, même sans savoir pourquoi
  • Culpabilité
  • Sentiment de ne pas avoir de valeur
  • Manque de motivation
  • Fatigue extrême
  • Colère et même rage
  • Se sentir vide à l’intérieur
  • Difficultés de concentration et de mémorisation

Chaque personne est différente, mais très souvent, les plaintes sont similaires.

Si vous êtes en dépression, il se peut également que vous rapportiez des problèmes de santé et des douleurs, parfois chroniques, telles que :

  • L’estomac ou la gorge tendu (e)
  • Lourdeur dans les membres
  • Évanouissements
  • Les mâchoires serrées
  • Contraction douloureuse des muscles
  • Douleur au niveau du cœur et arythmie
  • Douleurs un peu partout dans le corps
  • Maux de tête et migraines

Toutes les batailles de la vie nous enseignent quelque chose, même celles que nous perdons. 

(Paulo Coelho)

La dépression est souvent accompagnée de pensées négatives sur soi, les autres, le monde, la vie, le futur, etc… Les pensées négatives sont souvent des pensées distordues, c’est-à-dire, des manières non saines de percevoir et de penser (« filtres » négatifs, penser en mode « noir et blanc », etc.) qui causent des émotions négatives et favorisent les conflits et les interactions hostiles avec autrui. La manière dont vous pensez conditionne la manière dont vous vous sentez.

Quelques exemples :

  • Penser en mode « noir et blanc »: « je n’ai pas réussi à nettoyer la maison aujourd’hui parce que je me suis levée trop tard (j’étais si fatiguée…).» « Je suis complètement nulle.»
  • « Lire » les pensées d’autrui (et se tromper souvent !): « Il ne m’a pas dit bonjour aujourd’hui, il doit avoir du mépris pour moi.»
  • Généralisations outrancières: « J’ai raté cet examen, je ne serai pas capable d’obtenir mon diplôme, je suis incompétent.»
  • Filtres négatifs: « Je suis invité par des amis à diner ; je n’aime pas le vin et je suis donc sûre que je vais décevoir tout le monde.»
  • Personnaliser les événements: Mon mari est d’humeur irritable ces jours-ci ; si je savais mieux cuisiner, il serait sûrement de meilleure humeur. Je ne suis décidément pas le genre d’épouse dont il a besoin.»
  • S’attendre au pire: « Je viens d’entendre un bruit bizarre pendant que je roulais dans ma voiture ; j’ai peur que ma voiture puisse exploser tout d’un coup.»
  • « Si c’est que je ressens, ça doit être vrai »:« Je me sens complètement sans valeur, donc c’est probablement ce que je suis vraiment.»
  • Faux raisonnement: «Si mon ami se préoccupait vraiment de moi, il aurait accepté de me refiler sa prescription d’anxiolytiques.»
  • Et plus…

Avez-vous reconnu certaines de vos manières de percevoir et de penser ? Comment peut-on changer ces pensées distordues et ces faux raisonnements ? Une manière de procéder est de chercher s’il existe une base objective et fiable à ces pensées, remettre en question les pensées négatives et se demander « est-ce vrai ? qu’est-ce qui me fait penser ça et de quelle évidence je dispose pour en être convaincu (e) ? » « Y a -t-il d’autres possibilités que celles que j’envisage ? » « Est-ce que cette situation pourrait être analysée différemment ? »  Souvenez-vous, très souvent vos pensées conditionnent vos émotions.

Comment sortir de la dépression ? Si vous vous sentez déprimé (e), il est important de demander de l’aide.  Parlez-en à votre médecin, à votre psychologue. Votre situation est peut-être compliquée, néanmoins, il existe des moyens d’en sortir. D’autres l’ont fait avant vous. Si vous preniez le temps de mettre des mots sur ce qui vous arrive, d’explorer vos émotions, vos pensées et les options qui se présentent à vous ? Le premier pas est souvent le moment le plus difficile…

Souhaitez-vous prendre rendez-vous?

Pour une consultation personnalisée ou pour obtenir plus d’information, n’hésitez pas à prendre contact avec moi.