Anxiété et troubles anxieux

Nous pouvons tous nous sentir angoissés de temps à autre, il s’agit d’une émotion normale et courante face aux défis de la vie (passer un examen, prendre une décision importante qui aura des conséquences, faire face à une maladie grave…).

Cependant, l’anxiété devient problématique quand elle vous empêche de vivre votre vie normalement. Votre vie est alors envahie par une peur constante que vous ne savez pas comment gérer. On parle alors de crise d’angoisse, d’anxiété généralisée, phobies, tocs, crise de panique, etc. Heureusement, il est possible d’arriver à gérer vos émotions, avec le traitement approprié.

Est-ce de l’anxiété ?

Si vous êtes une personne anxieuse, vous avez sans doute remarqué l’un ou l’autre des signes suivants :

  • Palpitations, douleurs à la poitrine, transpiration excessive.
  • Problèmes de sommeil.
  • Impossibilité d’être sereine et détendue la plupart du temps.
  • Les mains sont froides ou alors elles sont moites.
  • Le souffle est court.
  • La bouche est sèche.
  • Nausées
  • Vertiges
  • Les muscles sont tendus la plupart du temps… etc.

Pourquoi êtes-vous anxieux (se) ? Il s’agit souvent d’une combinaison de choses différentes: le stress, un trauma, mais aussi une prédisposition génétique peuvent –entre autres – être à l’origine des symptômes. Il convient de consulter son médecin, tout d’abord, pour être sûr qu’il ne s’agit pas d’une maladie physique qui, à la base, pourrait occasionner les perturbations que vous avez remarquées. Si une maladie physique est exclue, il convient d’approfondir la recherche au niveau psychologique afin d’en déterminer la ou les causes et pouvoir y remédier.

Même si cela fait longtemps que vous souffrez d’anxiété, il n’est pas trop tard pour en traiter les causes et vous libérer, peu à peu, de ces peurs qui vous limitent et vous empêchent de vivre une vie épanouie. D’autres l’ont fait avant vous… alors, pourquoi pas vous ?

Nous pouvons tous nous sentir angoissés de temps à autre, il s’agit d’une émotion normale et courante face aux défis de la vie (passer un examen, prendre une décision importante qui aura des conséquences, faire face à une maladie, grave…).

Cependant, l’anxiété devient problématique quand elle vous empêche de vivre votre vie normalement. Votre vie est alors envahie par une peur constante que vous ne savez pas comment gérer.

On parle alors de crise d’angoisse, d’anxiété généralisée, phobies, tocs, crise de panique, etc. Heureusement, il est possible d’arriver à gérer vos émotions, avec le traitement approprié.

Est-ce de l’anxiété ?

SI vous êtes une personne anxieuse, vous avez sans doute remarqué l’un ou l’autre des signes suivants :

  • Palpitations, douleurs à la poitrine, transpiration excessive.
  • Problèmes de sommeil.
  • Impossibilité d’être sereine et détendue la plupart du temps.
  • Les mains sont froides ou alors elles sont moites.
  • Le souffle est court.
  • La bouche est sèch
  • Nausées
  • Vertiges
  • Les muscles sont tendus la plupart du temps… etc.

Pourquoi êtes-vous anxieux (se) ? Il s’agit souvent d’une combinaison de choses différentes: le stress, un trauma, mais aussi une prédisposition génétique peuvent –entre autres – être à l’origine des symptômes. Il convient de consulter son médecin, tout d’abord, pour être sûr qu’il ne s’agit pas d’une maladie physique qui, à la base, pourrait occasionner les perturbations que vous avez remarquées. Si une maladie physique est exclue, il convient d’approfondir la recherche au niveau psychologique afin d’en déterminer la ou les causes et pouvoir y remédier.

Même si cela fait longtemps que vous souffrez d’anxiété, il n’est pas trop tard pour en traiter les causes et vous libérer, peu à peu, de ces peurs qui vous limitent et vous empêchent de vivre une vie épanouie. D’autres l’ont fait avant vous… alors, pourquoi pas vous ?

Quelle différence y a-t-il entre « la peur » et « l’anxiété » ?

Si vous avez peur de quelque chose, vos pensées vont tourner autour de la situation effrayante ou intimidante que vous voulez éviter. Il existe beaucoup de peurs différentes car il y a une infinité de situations qui peuvent les provoquer.

L’anxiété est quelque chose que vous ressentez dans votre corps ; celui-ci réagit à un danger par une réponse connue sous le terme de « réaction de lutte ou de fuite » (vous allez soit combattre le danger, soit vous enfuir), c’est une réaction instinctive bénéfique car elle a pour objectif de nous protéger. A ce stade-ci ce n’est pas de l’anxiété.

 Si votre corps perçoit un danger, vous allez remarquer les changements qui suivent :

  • Transpiration excessive : ceci empêche votre corps de « surchauffer »
  • Vous allez consommer une plus grande quantité de sucres dans votre corps, afin de disposer de plus d’énergie.
  • Le sang afflue dans toutes les parties de votre corps où vous en avez le plus besoin si vous devez courir ou vous battre. Vos muscles vont solliciter un afflux de sang important.
  • Votre cœur va battre plus rapidement afin de faciliter la circulation de sucre dans votre corps.
  • Vous avez besoin de plus d’oxygène, votre respiration va donc s’accélérer.
  • Vos pupilles vont se dilater car vous aurez besoin de plus de lumière.

Si vous n’êtes pas réellement en situation de danger et que vous faites l’expérience des changements ci-dessus, vous êtes anxieux. L’anxiété est un dysfonctionnement de la « réaction de lutte ou de fuite » : votre corps se met en mode « danger » alors qu’il n’y a objectivement pas de raison qu’il soit activé de la sorte. Le stress n’est autre que cela, une réaction « lutte-fuite »… mais installée dans la durée. Cela devient forcément épuisant.

L’anxiété se traduit par des problèmes du genre « attaques de panique », « phobies », « obsessions et compulsions ».

Dans les attaques de panique, les symptômes d’anxiété sont si forts que la personne pense être en train de faire une attaque cardiaque. Il s’agit surtout de changements physiques bien qu’il y ait, bien sûr, une composante psychologique importante.

Les phobies sont des peurs intenses et spécifiques liées à une situation, un événement, un type d’animal, et bien d’autres. Nous connaissons tous les phobies de la vue du sang, des araignées, l’avion, les ascenseurs, etc.

Les obsessions sont des pensées perturbantes et persistantes dont on n’arrive pas à se débarrasser facilement. Les compulsions consistent à adopter certains comportements et certains rituels dont l’objectif est de réduire l’anxiété éprouvée par rapport à certaines pensées récurrentes.

L’anxiété peut avoir une composante mentale importante alors que les symptômes physiques sont peu présents : l’hypocondrie (peur d’avoir attrapé une maladie grave sans raison objective), les peurs persistantes dominant la vie quotidienne (peur qu’il y ait une guerre, peur d’attraper le cancer ou une autre maladie grave, peur de se faire agresser dans la rue, de se faire cambrioler, peur qu’il arrive quelque chose de grave à ceux qui nous sont chers, etc.).

Si vous pensez souffrir d’anxiété, il est utile d’en parler à votre médecin ainsi qu’à votre psychologue. Tous deux peuvent unir leurs efforts pour vous aider. Ne restez pas seul (e) avec votre anxiété, l’aide est à portée de main.

Quelle thérapie pour l’anxiété et ses problèmes dérivés ? Ici, tout dépendra de la manière dont s’exprime votre anxiété, à quoi elle est liée. En dehors de la thérapie proprement dite, des séances de sophrologie ou de méditation sont souvent très bénéfiques. En cas de crise aigüe, votre médecin souhaitera parfois vous faire une prescription de tranquillisants, limitée dans le temps. La méthode EMDR comporte des exercices qui sont propres à diminuer votre anxiété et vous donner les outils nécessaires à gérer vous-même l’intensité de votre anxiété. Dans tous les cas, votre psychologue explorera avec vous en détail les raisons sous-jacentes à votre anxiété et adaptera ses moyens thérapeutiques afin de vous aider à retrouver peu à peu la sérénité dont vous avez besoin.

Souhaitez-vous prendre rendez-vous?

Pour une consultation personnalisée ou pour aborder un sujet, n’hésitez pas à prendre contact avec moi pour un premier échange.